Manpower – Placement gagnant

Inmagazine 21

Juin / Juillet 2021

Portraits

3 juin 2021

Mickael Lardet

A Sophia Antipolis mais aussi au cœur de l’économie maralpine, le recrutement a pris ces dernières années une importance stratégique. Laurie Job, qui dirige Manpower pour le département et Monaco, a constaté ce développement et a participé depuis janvier à la mise en place du nouveau réseau « experts et cadres ». Depuis plus de dix ans déjà, la pétillante directrice assure des placements gagnants sur la Côte d’Azur.

Quelle que soit la taille des entreprises qui recrutent, la tendance est à l’externalisation de la fonction. Chez Manpower, on a bien compris cette évolution et depuis le 1er janvier, le spécialiste de l’emploi a sectorisé son offre en ouvrant cinq départements spécialisés. Laurie Job, consultante pour Manpower depuis 2010, est devenue directrice des deux entités, constituées du cabinet généraliste et du réseau experts & cadres. Née en Belgique, Laurie a passé quelques années de sa petite enfance aux Etats-Unis puis ses parents sont venus s’installer sur la Côte d’Azur il y a un peu plus de 30 ans. La diversité des profils de la technopole, sa vie internationale, c’est son quotidien depuis plus de 15 ans : « J’ai étudié à Skema Business School et au fi l de rencontres et d’opportunités, attirée par les RH, j’ai finalement travaillé dans le recrutement. Un stage chez Manpower, puis une alternance, et aujourd’hui, depuis plus de dix ans, l’animation du bureau de Sophia Antipolis, où nous sommes passés de 4 consultants en 2010 à une quinzaine aujourd’hui, avec une nouvelle organisation, lancée en janvier 2021. Notre réseau expert compte désormais 5 labels : finance, construction, ingénierie, fonctions support (corporate) et live science (santé & labos) ».

Manpower, c’est évidemment le travail temporaire tel qu’on le connaît, mais aussi le recrutement direct en CDI ou le management de transition (sur des projets particuliers). « On constate une vraie pénurie de talents, de candidats. Les entreprises ont des difficultés à les attirer. Ils n’ont pas les moyens en interne, nous sommes donc là pour les aider ». Un accompagnement que Laurie mène à bien depuis plusieurs années et qui lui apporte de nouvelles satisfactions depuis le début de l’année : « Nous avons par exemple placé de beaux profils sur la division Finance, pour des grands noms de Sophia ou de Carros qui recherchaient notamment leur DAF ».

à lire aussi

SIXT

UEFA PSG-LONDON

Autres magazines