LE CONSERVATEUR – « DEPUIS 1844, NOUS DONNONS DE LA VALEUR AU TEMPS »

L’un des acteurs majeurs du marché français de
l’épargne et de la gestion patrimoniale s’appuie sur un réseau de plus de 650 Agents généraux d’Assurance, dont Amélie Angard fait partie pour le territoire Var-Alpes-Maritimes. Elle nous explique
le fonctionnement et les vertus du Groupe Le Conservateur, dont la philosophie s’attache à donner de la valeur au temps, en évitant les
pièges du court terme et des effets de mode.

Amélie, présentez-nous Le Conservateur ainsi que votre parcours :

Depuis 1844, Le Conservateur est une Maison mutualiste indépendante au service de la stratégie patrimoniale. Pour mesurer son influence, au 1er janvier 2022, cet acteur majeur du marché patrimonial français gérait près de 9,9 Milliards d’euros d’actifs avec 263 000 Sociétaires !
Convaincue par son modèle, j’ai souhaité rejoindre le réseau après un Master en Gestion de Patrimoine et une carrière bancaire de près de 15 ans auprès des professionnels et des entreprises.

Qu’avez-vous trouvé au Conservateur ?

Je voulais remettre le client au cœur de mon métier de conseiller : l’expertise, la discrétion et l’écoute dans la construction d’une relation personnalisée et dans le long terme sont les bases du modèle du Conservateur.

Qu’attendent vos clients ?

Ils ont besoin d’un regard neuf sur leur patrimoine. Ainsi, nous engageons avec eux une réflexion globale qui dépasse le cadre purement financier pour analyser leur situation et les aider à diversifier leur épargne, au-delà des seuls produits liés à l’immobilier.

Que leur proposez-vous ?

Suivant la personnalité de mon client, ses attentes,
son appétence au risque, ses objectifs, ses contraintes, je lui propose une stratégie patrimoniale sur mesure composée de solutions les mieux adaptées à sa situation : assurance-vie, épargne, retraite et prévoyance, placements financiers… Nous proposons également un accompagnement aux chefs d’entreprise pour la trésorerie d’entreprise et le bon équilibre entre patrimoine privé et professionnel. Assureur mutualiste, nous ne sommes pas soumis aux
contraintes de l’actionnariat et pouvons leur offrir.

à lire aussi

Professions libérales, banque, finance, assurances & mutuelles

LE DROIT À L’ERREUR : prudence !

10 octobre 2022

Mickaël Lardet

Inmagazine 29

Professions libérales, banque, finance, assurances & mutuelles

TENDANCE : les fintechs en pointe

10 octobre 2022

Mickaël Lardet

Inmagazine 29

BlueBIZ

APAR AUTISME

Autres magazines