NET PLUS CÔTE D’AZUR – La propreté, la confiance… et le collectif en plus

Inmagazine 21

Juin / Juillet 2021

Portraits

4 juin 2021

Mickael Lardet

Valérie Lavaud dirige Net Plus Côte d’Azur, spécialiste de la propreté sur-mesure pour les professionnels.

Un engagement de tous les instants, qu’elle renouvelle auprès de ses 75 collaborateurs comme de ses clients, autour d’une approche qu’elle développe depuis 2013 sur la Côte d’Azur basée sur les vertus du travail collectif et la confiance.

A l’issue de son BTS Communication des Entreprises en Bretagne, Valérie Lavaud travaille en centre d’appels puis au Stade Rennais. En entrant chez Net Plus, elle a l’occasion de développer son relationnel clientèle.

La société fondée en 1990 est alors en plein développement et compte grandir notamment en franchises, pour prétendre à remporter des marchés nationaux. Au cœur de cette dynamique, Valérie se voit offrir l’opportunité de diriger la nouvelle filiale de Saint-Malo.

Avec son mari, ils réfléchissent à aller plus loin et se décident : ils deviennent dirigeants associés en créant l’agence azuréenne de Net Plus, en 2013.

« Il fallait nous implanter. Nous l’avons fait en rachetant une petite structure de 7 salariés : un bon tremplin pour débuter ». Valérie confesse qu’elle ne se serait jamais lancée seule : « J’ai besoin d’être accompagnée. Échanger, partager : ce sont des éléments moteurs de ma vie de chef d’entreprise : le brainstorming, la réflexion collective, c’est ce qui me construit ».

« On dit, on fait ! »

Si elle est née à Paris, Valérie est bretonne et a grandi à Rennes. Elle en a gardé, entre autres qualités, celle de la parole donnée : « On dit, on fait ! ». Cela rejoint la baseline du groupe : « La propreté, la confiance en plus ». Pour elle, c’est aussi une ligne directrice dans la façon d’aborder son relationnel client et son approche des collaborateurs, au nombre de 75 aujourd’hui chez Net Plus Côte d’Azur. « C’est peut-être un signe : en maternelle, je disais que je voulais devenir femme de ménage ! Aujourd’hui, je dirige une entreprise de propreté ! Souvent, pour les collaborateurs qui intègrent le monde de la propreté, le métier est choisi par défaut. Alors qu’il peut devenir enrichissant. A nous de valoriser notre profession en accompagnant nos équipes dans leur montée en compétence ». Appuyés par la FEP (Fédération des Entreprises de Propreté), les salariés peuvent ainsi s’engager dans des cursus de CQP (Certification de Qualification Professionnelle).

à lire aussi

SIXT

UEFA PSG-LONDON

Autres magazines